Vous êtes ici

Création - Reprise

Le réseau des Chambres de Métiers et de l’Artisanat est particulièrement actif en matière de création et de reprise d’entreprise. Son intervention repose sur un dispositif d’accueil et d’accompagnement des cédants et repreneurs, complété par un suivi des jeunes entreprises.

Basée sur une notion de notion parcours jalonné d’étapes qui peuvent être empruntées successivement ou non par les bénéficiaires, nos actions s’articule autour de trois volets.

 

IDEE : de l’idée au projet

Notre volonté est d’accueillir tous les porteurs d’idées de création comme de reprise d’entreprise pour les guider dans la définition et la structuration de leur projet :
  • Faire en sorte que ces futurs chefs d’entreprises aient abordé les questions fondamentales avant de débuter leur activité
  • Les mettre en contact avec des spécialistes de la création et de la reprise d’entreprise, qu’ils exercent leurs compétences au sein des Chambres de Métiers et de l’Artisanat ou qu’ils appartiennent au réseau de partenaires des CMA,
  • Organiser des événements (forums, ateliers, …) visant à promouvoir l’entreprenariat et la création ou la reprise d’activité

 

PROJET : de l’étude à la concrétisation

Après avoir abordé les fondamentaux de la création ou la reprise d’entreprise, il est nécessaire d’apporter des conseils et une formation de qualité aux candidats à la création / reprise d’entreprises pour faciliter l’éclosion de leur projet.

Un ensemble d’outils pédagogiques sont disponibles pour répondre à leurs besoins :

  • Le Stage préalable à l’installation (SPI) : étape incontournable pour tous les futurs artisans. Ce stage obligatoire d’une semaine donne un certain nombre de bases indispensables pour construire un projet de création/reprise d’entreprise.
  • Les ateliers Micro-entrepreneurs : choisir le régime de la Micro-entreprise, ce n’est pas choisir la facilité dans tous les domaines et un gain de temps initial peut se révéler un investissement hasardeux par la suite. Des CMA organisent des stages adaptés à cette population et répondre à des besoins spécifiques.
  • Le « parcours pédagogique à la création - reprise d’entreprises » : basé sur un enseignement magistral et une immersion en entreprise, ce stage de 245h s’adresse particulièrement aux demandeurs d’emploi qui souhaitent peaufiner un projet.
  • Étude préalable Créateur d’entreprise : basé sur une ou plusieurs rencontres avec un conseiller de CMA, cette prestation personnalisée permet de renforcer les fondations du projet et, au besoin, de mettre en relation le futur artisan et un des partenaires de la Chambre pour traiter d’une question particulière.
  • Étude de projet de reprise : le socle est identique à la prestation précédente mais des sujets particuliers nécessitent d’être abordés dans le cas d’une reprise ; ex. questions liées à la mise aux normes des installations et matériels, prise en compte des collaborateurs travaillant dans l’entreprise, recherche d’entreprises à céder répondant aux critères du repreneur, mises en relation, etc.
  • Plan d’affaire et appui au montage financier : Les agents informent et conseillent sur les choix concernant le statut juridique, le statut fiscal, les questions sociales et patrimoniales.Ils sont également en mesure de réaliser l’étude de marché et de formaliser l’étude prévisionnelle en déterminant les objectifs d'exploitation et le plan de financement des investissements. Des rendez-vous complémentaires peuvent être pris avec les partenaires des Chambres de Métiers compétents dans leurs domaines : notaires, services fiscaux, banques, agence de développement,…L’accompagnement est individualisé et répond aux besoins spécifiques de chaque porteur de projet.
  • Outil de simulation en ligne CMAfor : depuis fin 2011, les porteurs de projets reçus en entretien ont accès, s’ils le souhaitent, à un outil en ligne qui leur permet, entre deux rendez-vous avec leur conseiller, de valider et de compléter leurs connaissances.

 

SUIVI : accompagnement de la jeune entreprise

Cette action menée par le réseau des Chambres de Métiers et de l’Artisanat consiste à prendre contact avec des entreprises nouvellement créées ou reprises, que les jeunes entrepreneurs aient bénéficié, ou non, des services de la CMA lors de leur immatriculation au Répertoire des Métiers.

Descriptif du contenu :     

  • Prise de contact téléphonique 7 mois après le début de l’activité (par création ou reprise d’entreprise). A l’aide d’un questionnaire, faire le point sur les difficultés rencontrées et sur les projets à court et moyen terme. L’échange peut déboucher sur une prise de rendez-vous pouvant être réalisé au sein de l’entreprise (prestation suivante) ou sur une proposition de formation. Les aspects financiers, commerciaux ou encore d’organisation sont notamment traités durant cet entretien téléphonique, sans oublier les besoins pour développer l’entreprise. 
  • Faisant suite à la prise de contact téléphonique, le suivi de l’entreprise prend la forme d’un ou plusieurs rendez-vous à la CMA ou en entreprise. La synthèse de ses échanges constitue un outil de liaison avec le chef d’entreprise pour cibler ses besoins et proposer des solutions à ses problèmes.

 

Retrouvez les offres de la région Centre-Val de Loire recensées dans le cadre de Transentreprise, réseau d’accompagnement à la transmission/reprise d’entreprises des Chambres de Commerce et d’industrie et des Chambres de Métiers et de l’Artisanat.